Julie Pompougnac

L’intégration des Réflexes Archaïques

Qu'est-ce qu'un réflexe Archaïque ?

Un réflexe archaïque est un mouvement automatique involontaire en réponse à un stimulus précis.

Il en existe plus de 70 !

Certains émergent et s’intègrent in-utero, d’autres s’intégreront à la naissance ou progressivement durant la première année grâce aux différentes étapes du développement de l’enfant.

À quoi ça sert?

Il sert à la survie et la protection, il permet de réagir face à un danger, d’établir les premières connexions cérébrales, de développer le système sensorimoteur et cognitif.

Pourquoi les réflexes doivent être intégrés?

Si ils ne s’intègrent pas correctement il peut y avoir des déficits posturaux, d’apprentissages ainsi que comportementales qui s’installent.

Exemples: difficultés de gestion des émotions, peurs, phobies, trouble du sommeil, difficultés d’écriture, de lecture, de langage,  énurésie, hyperactivité…

L’intégration des réflexes, c’est pour qui?

​Grâce à la plasticité cérébrale, il n’y a pas d’âge pour intégrer ses réflexes, de 0 à 99 ans!

Comment intégrer ces réflexes ?

​En utilisant deux approches éducatives, le RMTi® et le MNRI® de façon régulière. 

Ces deux méthodes reprennent le schéma moteur des differents stades de developpement de l’enfant,  pour éduquer le corps à avoir une réponse juste à une stimulation précise.

Comment ça se passe en cabinet?

Bilan: 100€ / Séance: 60€

Lors du premier rendez-vous, nous réaliserons une anamnèse qui permettra d’échanger sur  les différents stades de la vie:

Conception, grossesse, naissance, développement des premiers mois… puis nous réaliserons un bilan des réflexes.

Lors du second rendez-vous, nous établirons ensemble un objectif et commencerons l’intégration des réflexes par des mouvements rythmiques, pressions isométriques et de petits jeux ludiques.

Entre deux séances, des mouvements et/ou de petits jeux seront à réaliser quotidiennement pour renforcer les nouvelles connexions neurales mises en place lors de la séance précédente.

Cette implication est importante pour l’intégration des réflexes.

Les séances sont espacées de 3 à 4 semaines pour permettre au cerveau de consolider les nouvelles connexions neurales crées lors des séances.

Les méthodes d’intégration

06 63 32 19 23
Envoyer un email